Créer des outils pédagogiques graphiques

Comment redesigner les outils pédagogiques traditionnels – tels qu’une progression pédagogique, un contrôle ou une activité en cours – pour que ses objectifs soient atteints, en rendant l’expérience de l’apprentissage plus signifiante et adaptée au contexte actuel ?

Cette question est partie d’un constat issu de mes nouvelles attributions cette année : la charge des cours théoriques en amphi pour les classes de 1re et 2e année d’un BTS Design Graphique. Le dispositif des cours magistraux ne fait recours qu’à une très faible interactivité avec les étudiants et, par conséquent, à un suivi des progressions individuelles quasiment inexistant. C’est à l’étudiant de s’organiser, de prendre des notes et de s’approprier le contenu pour l’appliquer dans les activités pratiques des autres cours.

La conception d’un programme des cours se doit de remplir les exigences de contenu prévu dans le nouveau référentiel établi par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il est désormais obligatoire de le planifier sur 2 ans, et de définir un développement logique dans l’acquisition de ces connaissances. Au-delà de la nécessité de le définir pour moi-même, afin d’organiser mon travail et aussi de me concerter avec mes collègues, il s’agit de s’assurer qu’a chaque cours, l’étudiant soit capable d’intégrer les notions ponctuelles, mais aussi, de comprendre la structure de l’ensemble.

IMG_4536

“Mise en épisodes” des cours

Le programme est donné dès la première rencontre. Chaque intervention en amphi est numérotée et propose la discussion d’un sujet à part. Les cours sont titrés, suivis d’un descriptif et des mots-clés qui donnent une idée des contenus planifiés. Les séances se regroupent en modules divisés en deux grandes lignes de raisonnement: des discussions philosophiques au tour du design graphique et les technologies de la communication.

Mise en édition

Pour la diffusion de ce contenu, il fallait penser à un support compatible avec un public sensible à la création graphique. Un petit cahier (A6) est obtenu en pliant 2 feuilles de A3 (recto/verso). L’implication de l’étudiant dans la fabrication de son propre programme est un pari sur une relation plus intime, plus impliquée.

Carte mentale

À  l’intérieur de l’édition, une carte mentale des connaissances est proposée à l’étudiant, pour qu’il fasse de cet espace de notation un lieu d’articulation au fur et à mesure du déroulement des séances. Il faudra attendre la fin de l’année pour appréhender les singularités dans cet exercice introspectif d’apprentissage.

IMG_4538

 

Télécharger et imprimer

Le PDF des deux feuilles A3 (recto/verso) est disponible également au téléchargement (au prix d’un message sur les réseaux sociaux !) en cliquant sur le bouton ci-dessus.

2 comments on “Créer des outils pédagogiques graphiques

  1. Tiphaine on said:

    Bonjour,

    Le livret pédagogique m’a paru intéressant mais en souhaitant le télécharger en payant par un tweet, on m’indique que l’URL est incorrecte…

    Cordialement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

1,409Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Les balises HTML ne sont pas autorisés.