Enseigner le print

Mes cours en graphisme privilégient 4 axes incontournables pour la bonne formation de designers.

Bagage culturel

Toujours que possible stimuler les étudiants à cultiver les références graphiques. Mais l’entretien de la culture visuelle peut être combiné avec des activités pratiques. Cela permet à l’étudiant de comprendre et appliquer les enjeux d’être à jour avec les images de son temps.

(Text)ures

C’est aussi la responsabilité de l’enseignant d’indiquer des lectures afin de permettre une découverte plus complète du métier, mais aussi de potentialiser ses créations. Il ne s’agit pas seulement de repasser une bibliographie spécialisée (des références techniques en design, typographie, revues spécialisées…), mais aussi de la littérature, philosophie et d’autres réflexions sur la praxis.

Rhétorique teintée

La maîtrise d’un vocabulaire technique et la capacité d’articuler bien son discours c’est indispensable pour apprendre à justifier ses choix créatifs. En cours, c’est important d’élever des méthodes de persuasion dans la création visuelle.

Créa

En fonction du niveau d’études supérieur, l’approche change. La dernière mes activités ont été avec  les étudiants d’une classe préparatoire. La formule est la découverte, mais au même temps, les pratiques stimulent le développement individuel d’une écriture graphique personnelle.

 

Voici une liste de quelques activités réalisées au cours de cette dernière année :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

6,876Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

Les balises HTML ne sont pas autorisés.